Ma perte de poids en m’inspirant du programme Propoints 2 de Weight Watchers

bagieujeans2_zpsgvq40btq

Après la naissance de Souricette, j’ai pris mon temps pour bien profiter de mon bébé tout neuf et de ma grande fille. La grossesse avait été l’occasion de prendre une vingtaine de kilos (comme pour ma première, mais tous perdus ensuite !) et à l’approche de ma reprise du travail je me suis dit qu’il était temps que je rentre dans mes jeans et que je lâche pour de bon les pantalons à bandeau élastique ! Il n’y avait pas de catastrophe, juste ces chiffres sur la balance qui m’embêtaient.  1 mois et demi après la naissance de Souricette, je suis donc allée chez le coiffeur, j’ai remis mes talons au lieu de mes Superstar, du vernis sur mes ongles, ressorti ma BB crème, mon khôl et mon mascara, repris mon sac à main au lieu d’un sac à dos plein de couches… et ça allait déjà mieux ! Restait le poids… et il valait mieux s’atteler au problème rapidement pour ne pas que les kilos superflus s’accrochent trop !

Une offre sur Vente privée (pardon, « Veepee » depuis peu !) proposait un abonnement Weight Watchers à 45 € pour 4 mois, j’étais tentée… Mais la peur d’avoir des difficultés pour résilier l’abonnement (obligation de le faire par téléphone, et moi je peux facilement me faire avoir par la conseillère au bout du fil…), la peur que le nouveau programme (avec plus d’aliments à zéro point) ne fonctionne pas sur moi et surtout la peur que le résultat ne soit pas là malgré l’investissement m’ont dissuadé de souscrire.

Alors j’ai procédé « à la débrouille » : j’ai cherché sur internet ! J’ai trouvé le nécessaire pour entamer un rééquilibrage alimentaire en m’inspirant de l’ancien programme Propoints 2, qui avait fait déjà ses preuves sur moi : -10kg en 5 mois.

Le principe : chaque aliment correspond à un certain nombre de points, et on a un capital points journalier + un bonus hebdomadaire à consommer ou pas.

L’objectif : -9kg pour retrouver mon poids d’avant grossesse.

bagieu_culottes_zpsibpn1ufa

Je procède de façon très simple : je note dans un carnet (issu de ma réserve papeterie !) tout ce que je mange et la quantité exacte (au début, il faut peser, et puis en une petite semaine on a pris le pli et on connaît les bonnes proportions !) et je calcule le nombre de points correspondant. Mes horaires ne me font manger à la cantine scolaire qu’une fois par semaine, et le reste du temps je prépare moi-même mes repas donc c’est assez facile de contrôler ce que je mange ! Avec le soutien de mon amoureux et une grande motivation pour pouvoir remettre des vêtements « d’avant », cela s’annonçait bien ! Le retour à la vie active après le congé maternité et les nuits complètes permettent de limiter le grignotage (pour cause de fatigue !) et les plats préparés faute de temps ne sont plus qu’un lointain souvenir !

Mes menus : du fromage blanc 0% avec sirop d’agave, des fruits, des mini-muffins au thon, des bricks au thon, des oeufs sous toutes leurs formes, des pâtes au champignons, du gratin dauphinois léger, de la raclette (oui oui), des galettes de riz au chocolat noir, des Kit Kat mini (miam !), des salades composées, du poisson, des légumes, du camembert et du pont l’évêque, de la soupe, des crêpes… En fait, il n’est pas question de se priver (bonjour la frustration…) mais de manger de tout avec parcimonie. En s’inspirant du concept Weight Watchers, on prend conscience que certains plats ou aliments sont plus riches en gras ou en sucre qu’on ne le croit, on se rend compte de tout ce qu’on mange grâce au fait de tout noter et on peut donc, à partir de là, apprendre à mieux équilibrer ses menus (par exemple, un peu moins de Nutella sur les crêpes, mais une soirée crêpes tout de même ! ou une viennoiserie au petit déj’ = éviter le liégeois au chocolat à midi et privilégier les crudités en entrée). Bref, en fait j’ai juste appris à limiter les repas trop riches à répétition !

Je me suis accordée une petite pause pendant les vacances d’hiver et les vacances de Pâques, peu propices au contrôle de mon alimentation (pâtes italiennes, pizzas et tiramisu, oups !). En 1 mois et demi seulement, j’avais déjà perdu 5 premiers kilos ! 🙂 J’ai ensuite continué au rythme de -500g par semaine (en moyenne) et j’ai désormais presque retrouvé mon poids d’avant grossesse, soit en tout – 8kg atteints en 5 mois (dont 1 mois de pause, et depuis 3 bonnes semaines faut avouer que j’ai un peu lâché l’affaire vu que je rentre dans mes vêtements…) !bagieu_alimentation_zpsmo5rqnrp

Envie de vous lancer ? En fouinant sur internet, on trouve facilement le principe de ce rééquilibrage alimentaire ainsi que plein de conseils ! Pour débuter, il faut déjà connaître son capital points journalier et bonus hebdomadaire ; la valeur des aliments en propoints grâce à une liste référence ; la méthode de calcul de la valeur des aliments en propoints (Protéines/11 + Glucides/9 + Lipides/4 !).

Pour le reste, je vous conseille de surfer un peu en ligne, de rejoindre un groupe de soutien et échange de recettes (sur Facebook par exemple !), de jeter un œil aux livres d’astuces Weight Watchers de Sioux Berger illustrés par la talentueuse Diglee et de piocher quelques idées recettes chez Amandine Cooking, Chez Cachou, Aude cuisine ou tout simplement dans la rubrique « A taaable ! » du blog !

Bon courage ! 🙂

 

Crédit visuels : Pénélope Bagieu.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s