Mes derniers coups de cœur lecture #5

20190508_123521_zpsozg3ubu8

Le retour à la Terre, tome 6 « Les métamorphoses »
de Manu Larcenet & Jean-Yves Ferri, éd. Dargaud

20190508_123558_zpsjpn5jkbi

C’est avec un très grand plaisir que j’ai retrouvé l’univers du Retour à la Terre que j’avais découvert il y a 10 ans, quand les 5 premiers tomes étaient déjà sortis ! Manu, dessinateur de BD, et sa compagne Mariette avaient choisi d’emménager aux Ravenelles, charmant village dans la campagne française, loin de leur habitat naturellement urbain. On pouvait suivre avec délice leur parcours pour découvrir les habitudes locales, les voisins du cru (madame Mortemont et monsieur Henri), l’épicier et la boulangère… La famille s’était agrandie au tome 3 avec Capucine, et dans le tome 6 Mariette attend un deuxième enfant.

Cette série est très drôle, pose des questions sur les habitudes de vie à la ville ou à la campagne, sur la paternité, sur la reprise des études, sur les chansons de Francis Cabrel… De nombreux personnages secondaires (le petit frère de Manu, les voisins…) viennent compléter le tableau. Cette série me parle d’autant plus que nous sommes sur le point d’emménager nous-même aux Ravenelles, dans un hameau isolé d’un petit village de moins de 1 000 âmes dans un département rural… Bref, je recommande vivement cet album qui réserve un moment de lecture très plaisant (et m’a donné envie de relire les tomes précédents…) !

Découvrez quelques images & planches :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une sirène à Paris de Mathias Malzieu, éd. Albin Michel

20190508_123540_zpsqeagbss8

Gaspard est surprisier et, professionnellement parlant, musicien sur la péniche parisienne où sa grand-mère avait monté un spectacle de cabaret clandestin. Surprisier ? Cela veut dire qu’il veut traquer, reconnaître et même ajouter de la poésie, de la joie, des surprises, dans son quotidien et celui des personnes qu’il rencontre (bref, s’émerveiller !). Et pourtant, Gaspard ne croit plus en l’amour qui est pourtant la plus belle des poésies. Une sacrée surprise l’attend sur les bords de la Seine : alors que le fleuve est en pleine crue, une sirène blessée s’échoue sur le quai ! Alors qu’elle tente de le tuer de son chant dangereux, il décide de la soigner et l’emmène chez lui.

Oh la la, amateurs de romans, je ne peux que vous conseiller cette lecture ! Il s’agit d’un cadeau reçu pour mon anniversaire, et je l’ai dévoré en quelques heures. Le texte de Mathias Malzieu est d’une incroyable poésie, que j’ai rarement trouvée dans un livre. Le sang bleu de la sirène, les écailles paillettes et diamants, les relations entre les personnages (des médecins, une voisine un peu trop bavarde, la père de Gaspard…)… tout est décrit avec une très grande justesse et on s’imagine parfaitement en pleine course folle dans Paris avec une sirène dans une baignoire accrochée à l’arrière d’une voiture. Le merveilleux côtoie le grave, la poésie côtoie le médical, le terre à terre du quotidien côtoie la volonté d’un surprisier, l’amour (filial, amoureux, amical) relie le tout, et c’est une lecture incroyable !

Régulièrement, je vous propose mes coups de cœur lecture ! Ils ne sont pas représentatifs de tout ce qui passe entre mes mains car je ne sélectionne que le meilleur 🙂 A très vite pour de nouvelles découvertes !

2 commentaires sur « Mes derniers coups de cœur lecture #5 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s