Trier, ranger et… se séparer des magazines et journaux

20180907_200111

Si, comme moi, vous aimez bien lire quelques magazines, vous avez dû vous rendre compte que ça peut vite devenir le grand bazar quand ils s’accumulent… À la maison, nous avons donc adopté quelques astuces pour ne pas crouler sous cette masse de papier !

Popi, Modes & Travaux, Le 1… à chacun ses titres ! Nous sommes tous les 3, mon amoureux, Souris et moi, des lecteurs de presse, mais avec des centres d’intérêt bien différents ! Et donc nos magazines nont pas la même finalité.

Du côté de ma Souris, les magazines sont conservés dans sa chambre, elle peut les consulter quand elle le souhaite pour relire les histoires de Popi, Petit Ours Brun et Lili Souris… L’édition est en papier épais glacé, ce qui permet une certaine solidité.

De mon côté, les magazines ont une utilité limitée dans le temps et ne coûtent pas très chers. Après les avoir lus, j’ai donc l’habitude de conserver les pages ou articles susceptibles de m’intéresser plus tard comme des tuto couture, des idées d’activités avec les enfants ou des tests comparatifs de produits puis de faire suivre les magazines. Ainsi, je n’en suis pas l’unique lectrice : ma maman peut consulter les derniers Modes & Travaux, Biba, 60 millions de consommateurs avec quelques semaines de décalage. Pour la presse professionnelle (La Gazette des Communes par exemple), j’ai fait don de mes numéros à la médiathèque.

Du côté de mon amoureux, ses magazines sont généralement fabriqués avec des papiers plus épais, des finitions plus qualitatives et des contenus documentés et/ou illustrés, ils peuvent donc avoir vocation à être conservés.

Pour limiter l’entrée massive de magazines à la maison, l’amoureux n’achète que chez le marchand de journaux pour sélectionner les sujets qui l’intéressent. Pour Souris et moi, l’abonnement à un titre chacune a été une chouette idée cadeau pour Noël ou un anniversaire. Le plaisir de lire est ainsi renouvelé tous les mois. Pour le reste, j’achète à l’unité en fonction des dossiers annoncés en couverture et surtout je consulte les exemplaires disponibles à la médiathèque (mais malheureusement, peu de titres et peu de numéros récents…).

Avec toutes ces astuces pour nous fournir en journaux et magazines et limiter leur conservation au sein de la maison, nous n’avons que peu de numéros qui « traînent » inutilement près du canapé, dans les étagères  ou ailleurs…

Et vous, êtes-vous lecteurs de médias ? Bon week-end 🙂

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s